Our Choice Collection

Pour toutes les questions relatives à l’entretien d’une plante spécifique, par exemple, nous vous conseillons de consulter un fleuriste ou un employé de jardinerie. Vous trouverez ici les réponses aux questions courantes les plus posées.

1. A quelle fréquence dois-je arroser ma plante et quelle est le meilleur emplacement ?


Tout dépend de la plante. Vous trouverez les conseils de soins dans la partie de ce site relative à l’information sur les plantes. La fiche comporte aussi des conseils d’entretien spécifiques à votre plante et sous forme de symboles.


2. Comment se fait-il que les feuilles de ma plante pendent, bien que le terreau soit humide ?

Le feuillage de la plante pend alors que la terre est humide : il se peut que la plante soit « noyée ». Soit vous pouponnez trop votre plante, soit vous l’arrosez de façon irrégulière. La plante aura eu les pieds mouillés pendant trop longtemps et le manque d’oxygène aura tué en partie ses racines. S’il est vrai que les racines ont besoin d’eau, l’oxygène leur est aussi indispensable. Un arrosage excessif empêche l’air de circuler dans la terre et les racines souffriront d’une carence en oxygène. Dès lors, elles ne pourront pas absorber l’eau ; les feuilles pendront ou jauniront. Il se peut aussi que les racines pourrissent. Vérifiez la présence d’eau dans le pot, jetez-la le cas échéant et n’arrosez plus jusqu’à ce que la partie supérieure du terreau semble quelque peu sèche. Avec un peu de chance, vous pourrez sauver la plante ; mais elle risque d’avoir eu un coup tel qu’elle ne s’en remettra plus.


3. Ma plante est-elle comestible ?

Seulement les fruits de la Cucumis Sativus sont comestibles. Les autres plantes de notre Collection Our Choice sont des plantes d’ornement et alors pas destinées à la consommation. Les herbes comme la lavande ne conviennent pas non plus à la cuisine. Certaines plantes sont même toxiques, consultez l’étiquette pour voir si c’est le cas.


4. Comment préserver la santé de la plante ?

Tout comme nous, les plantes peuvent (à cause de la sécheresse, de l’humidité, du soleil ou de l’obscurité) stresser ; elles seront alors plus vulnérables aux maladies et aux insectes. Il importe donc de respecter les directives d’entretien indiquées sur ce site Internet.


5. Comment combattre le puceron ?

Les pucerons causent beaucoup de mal à nos plantes. Ils sont nombreux, pour ne pas dire qu’ils pullulent ! Ils apparaissent sur les plantes aussitôt qu’il y a un excès de substances nutritives. Ces petits insectes (verts ou presque noirs, généralement) au rostre bien spécifique sont particulièrement friands de sève végétale. Ils peuvent être très nocifs, il est donc important d’intervenir à temps. Les pucerons sont littéralement capables de saccager la plante. Quelques symptômes : jaunissement de la plante, déformation ou étiolement du feuillage, voire mort de la plante ! Les jardineries et les magasins de fleurs vendent des insecticides spéciaux qui souvent sont à base biologique. On pourra aussi arroser la plante avec un peu d’alcool mélangé à du savon noir. Administrer ce « remède » le soir quand le soleil ne risque plus de brûler la plante. Autres conseils : planter quelques allumettes dans le sol, Piquer quelques allumettes (boulette de soufre en premier) dans la terre. Le soufre éloignera les pucerons. Une gousse d’ail mise dans la terre donne également de bons résultats.


6. Comment éliminer l’araignée rouge ?

Pratiquement invisible, l’araignée rouge s’installe surtout au revers de la feuille, mais elle pourra aussi, dans les cas graves, se nicher dans les points végétatifs. Les premières traces sont des petites toiles d’araignée sur lesquelles des gouttelettes sont visibles. Il est très difficile de combattre l’araignée rouge : mieux vaut donc en empêcher l’apparition. La meilleure méthode est de veiller à ce que la plante et son environnement soient légèrement humides : l’araignée rouge a une sainte horreur de l’eau ! Avez-vous découvert une « offensive » ? Dans ce cas, supprimez le plus rapidement possible la partie atteinte. Rincez la plante soigneusement avec une solution d’alcool et d’eau savonneuse.